Institut Ramon LLull

Le projet de dramaturgie méditerranéen du Théâtre Tantarantana s'inaugure à la résidence FaberLlull d’Olot et relie Valence, Majorque, Barcelone et l’Occitanie

Arts de la scène.  Méditerranée, 18/11/2022

Le Théâtre Tantarantana, le Théâtre Principal de Palma de Majorque et la Sala Inestable de Valence collaborent avec la Chartreuse - Centre national des écritures du spectacle, Occitanie - dans le premier Projet de Dramaturgie Internationale - Méditerranée impulsé par le Théâtre Tantarantana (Barcelone). Cette collaboration ouvre une nouvelle fenêtre sur la dramaturgie méditerranéenne avec la possibilité d’établir de nouveaux liens entre auteur.e.s et théâtres. Quatre dramaturges venus de Barcelone, de Majorque, de Valence et de France vont participer à ce premier atelier d’écriture, qui a lieu à la résidence FaberLlull à Olot du 14 au 20 novembre 2022.




Le Théâtre Tantarantana, en tant que centre de création, développe depuis 2011 un programme de relations internationales visant d'une part à diffuser la création scénique de la Catalogne dans le monde et d'autre part à attirer des professionnels du théâtre international, afin de sortir des bulles culturelles et politiques grâce à la « contamination » textuelle.

Au cours de cette saison, le Théâtre Tantarantana entreprendra une nouvelle initiative dans le cadre de ce programme international sous la forme d'un atelier destiné aux dramaturges de la Méditerranée. Le projet « Atelier de dramaturgie contaminante » est coordonné et dirigé par le dramaturge Albert Tola et par le metteur en scène Rodrigo García Olza. Deux éditions de cet atelier ont déjà vu le jour, en collaboration avec des entités théâtrales de l’Amérique Latine. Cependant, c’est la première fois que l’atelier tourne son regard vers la Méditerranée.

Le premier de cette série d'ateliers sur la Méditerranée comptera sur la participation du Théâtre Tantarantana (Barcelone), du Théâtre Principal de Palma (Majorque), de l’Espai Inestable (Valence) et de La Chartreuse - Centre national des écritures du spectacle (Occitanie). Cet échange entre les créateur.e.s valencien.ne.s, catalan.e.s, baléares et d’Occitanie débutera par un atelier présentiel à la résidence FaberLlull à Olot du 14 au 20 novembre 2022. Un deuxième atelier présentiel devrait être organisé plus tard en France en 2023 pour compléter le travail de création qui aboutira à une publication des textes écrits dans un média spécialisé.

Le déclencheur dramatique commun proposé par cette nouvelle édition de l’« Atelier de dramaturgie contaminante » est d’écrire ce qui ne peut être dit de chaque côté de la Méditerranée. La confluence des trois grandes religions monothéistes et des diverses cultures dans des domaines tels que l'alchimie, la théologie et la science - symboliquement si bien représentés par la figure de Ramon Llull -, le colonialisme et le post-colonialisme, les voyages en mer pour toute sorte de raisons sociales, politiques, émotionnelles ou mythiques sont des thèmes qui peuvent éventuellement émerger.

Les participants

L’objectif de ce projet est de créer une constellation dramatique : l'écriture de pièces courtes qui se reflètent en miroir. Un auteur de chacun de ces territoires se réunira avec les autres pour interroger conjointement les espaces dramatiques, les écritures « contaminantes », les thèmes historiques et contemporains vus en polyèdre des deux côtés de la mer.

Les quatre auteur.e.s qui ont été sélectionné.e.s pour initier cet « Atelier de dramaturgie contaminante » à la résidence FaberLlull à Olot, en Catalogne, du 14 au 20 novembre, sont Marcela Terra, Guadalupe Sáez, Rafel Gallego et Héloïse Desrivières.

Marcela Terra (Tantarantana, Barcelone)

Marcela Terra a fait ses études d’Art, dramaturgie et mise en scène. Elle a une expérience de plus de 20 ans dans le théâtre, la dramaturgie et l’écriture créative. En 2001, elle a créé la compagnie Meridiano 70ymedio Teatro, et elle est en charge de sa direction artistique.

Terra est autrice d’une longue liste de titres, et a mis en scène la majorité des pièces qu’elle a écrit, en plus d’autres spectacles. Elle a obtenu le prix Eugenio Guzmán pour la mise en scène de Crónica de una muerte anunciada et la reconnaissance du Fondart, au Chili, pour Reflexiones sobre una vida absurda ou Te necesito tanto, padre. Sa pièce Estación Terminal a été sélectionnée pour le 3ème Festival de Dramaturgie Féminine d’Athènes et la pièce Notion of emptiness a été finaliste dans le premier Creative Art Platform. Marcela Terra a présenté sa création sur les sonnets de Shakespeare Dicha, Consuelo, Desesperación au Théâtre Solis de Montevideo, Uruguay.

Guadalupe Sáez (Sala Inestable, Valence)

Après ses études de Journalisme, Guadalupe Sáez a fait son Master en écriture pour la télévision et a étudié l’écriture théâtrale avec les dramaturges Rafael Spregelburd, Eusebio Calonge, Sergio Blanco, Rosa Díaz, Juan Cavestany, Patrícia Pardo, Xavier Puchades, Paco Zarzoso, Sanchis Sinisterra et Enzo Cormann, entre autres.

Elle est une des collaboratrices habituelles du projet Escena Erasmus. En plus, Guadalupe Sáez est autrice des textes Plàstic (2020) ou M i les balenes (2014) pour un public familial, et pour le public adulte : L’alegria està ací dins (2017, prix du meilleur spectacle de la Mostra de teatre de Barcelone), Se’ns està quedant cos de postguerra (2014), A mí nunca me cortó la cabeza (2013) et Para que no te me olvides (2012, texte sélectionné par le prix de la critique littéraire). En 2022, elle est co-autrice avec Jerónimo Cornelles du texte La caravana de les flors.

Quelques-unes de ses pièces de théâtre ont été publiées par différents journaux, comme Ediciones Comanegra et l’Institut del Teatre.

Rafel Gallego (Théâtre Principal, Majorque)

Rafel Gallego est dramaturge et journaliste. Durant sa trajectoire, il a abordé des sujets très différents - son but dans l’écriture théâtrale est de contester l’ordre social. Ainsi, par exemple, son texte Kelly parle de l'insécurité au travail des serveuses travaillant dans les hôtels à travers le monde. En outre, Llop et Dissidents sont des textes où l'auteur dénonce la répression politique ou la violence patriarcale.

Grâce à son travail dans l’écriture théâtrale, Rafel Gallego a obtenu le prix des Théâtres Publics des Iles Baléares en 2019 et 2021 pour La Malcontenta et pour Fake. Il a obtenu le prix du meilleur spectacle et texte pour Cavalls sota l’arena au Théâtre de Barra, et, également, le prix du meilleur spectacle pour ses pièces Quan Charlot va trobar Mary Pickford, La Partida et Dijous de passió.

Kelly, présentée au Théâtre Principal de Palma en 2021, a été mise en scène par l’ancien directeur du Théâtre National de Catalogne Sergi Belbel. Rafel Gallego est aussi co-auteur d’Els que recorden et a écrit dans des formats très variés. C’est le cas de la comédie musicale (Pickford) ou de ses textes destinés à l’audiovisuel (Helsinki). Amarg est une autre des pièces théâtrales de l’auteur à souligner.

L'auteur a déjà participé à d’autres expériences de résidences artistiques. Il a été auteur résident au Théâtre Principal de Palma (2019-2020). En 2021, il a fait sa résidence au Théâtre del Mar (où il a écrit Fake) et il a créé le texte Chocolate à la résidence artistique de l’Espai del Tub.

Héloïse Desrivières (La Chartreuse, Occitanie)

Héloïse Desrivières est écrivaine et metteuse en scène. Après un Master de Littérature Comparée à la Sorbonne-Nouvelle elle intègre dans le département d'écriture dramatique de l'ENSATT. Pour le théâtre, elle écrit Arthur et Bérénice sont insomniaques (sélectionné par SUDCREA et lu à Cotonou, Bénin en août 2018), Le guide rouge et la tendresse du gibier (lu à Lyon en mai 2018, prix Autre chose est possible pour la marionnette 2022), Les étincelles (résidence Abbaye de St Riquier 2020, bourse Création en Cours des Ateliers Médicis et Jeunes Estivants Grand Est 2021) et Déesses, je me maquille pour ne pas pleurer (sélection Comité ALT 2020-21, Coup de Cœur Théâtre de la Tête Noire 2021, Sélection AAFA 2021, Sélection La Pépinière 2021, publié dans La Récolte #5, le texte sera bientôt édité chez Théâtrales).

En parallèle, Héloïse Desrivières développe son geste de mise en scène. Elle gagne en 2015 le Concours National du Théâtre Étudiant. En 2016, elle est artiste associée du FITAO au Sénégal. L'autrice développe son travail en lien étroit avec les territoires qu'elle habite en nomadisme. Avec une approche résolument interdisciplinaire, elle mène des projets croisés avec des artistes de la musique, du mouvement et des arts plastiques. Elle collabore aussi comme dramaturge avec des artistes de théâtre.

Projets antérieurs

Ceci n’est pas le premier projet international de dramaturgie du Théâtre Tantarantana. Une première édition de cet atelier a déjà vu le jour avec la complicité du collectif La Maldita Vanidad de Colombie, auquel ont participé cinq auteur.e.s colombien.ne.s et cinq de la péninsule ibérique et qui a donné comme résultat deux coproductions sous le titre de La noche sin tiempo, créées à Bogotá (décembre 2018) et Barcelone (juillet 2019).

Par la suite, au cours de la période 2019/2021, un deuxième atelier a été organisé avec cinq auteurs du Pérou, de Bolivie, d'Argentine, du Mexique et du Chili qui, avec cinq auteurs catalans, ont créés les propositions audiovisuelles De noche todas las pieles son azules et Laguna memoria, présentées en ligne internationalement en juillet 2020 (Festival international Grec de Barcelone) et en octobre 2021 au Théâtre Tantarantana (aussi en présentiel) et dans les centres culturels espagnols des pays d'Amérique latine avec le soutien d'Iberescena.

Cette projection internationale entame maintenant une troisième étape de création avec le regard tourné vers la Méditerranée afin de réaliser différents ateliers théâtraux sur des thèmes liés au Mare Nostrum.


    Logo Institut Ramon Llull
  • Un consortium composé de:

  • Generalitat de Catalunya Govern Illes Balears Ajuntament de Barcelona

Ce site n’utilise que des cookies de séance à des fins techniques et analytiques. Il ne recueille ni ne cède de données à caractère personnel sans le consentement des utilisateurs. Il utilise également des cookies de tiers à des fins statistiques. Pour plus obtenir plus d’information ou pour les administrer ou vous y opposer, veuillez cliquer sur « + Info ».