Institut Ramon LLull

Le dramaturge Mohamed Bitari aux Rencontres d'été de La Chartreuse en juillet

Littérature.  Villeneuve-les-Avignon, 23/07/2022

Les 49èmes Rencontres d’été de La Chartreuse organisent un focus autour de l’hospitalité consacrée à l'accueil et l'accompagnement que les créateurs offrent à d'autres créateurs réfugiés. Dans le cadre d’un partenariat entre La Chartreuse et l’Institut Ramon Llull, le drmaturge d'origine palestinienne établi à Barcelona Mohamed Bitari y est invité pour parler de sa collaboration avec la dramaturge Clàudia Cedó dans la création de la pièce Síndrome de gel (Teatre Lliure, 2022) qui aborde précisement la syndrome de résignation des réfugiés.




Les Rencontres d’été de La Chartreuse à Villeneuve-lez-Avignon c’est des représentations, des expositions, des discussions et des focus du 8 au 26 juillet, en même temps que le festival d’Avignon. Du 22 au 24 juillet, c'est le cycle de rencontres et de lectures théâtrales « De l’urgence de l’hospitalité » qui prend place en réponse aux conflits qui perdurent ou qui ont commencé récemment. Pour les organisateurs, « c’est un voyage sensible, un temps de réflexions partagées que nous élaborons en complicité avec des artistes, des critiques, traducteurs et intellectuels tels que Barbara Cassin, Georges Nivat, Constantin Sigov, Michel Bataillon, Michel Parfenov, Lucie Berelowitsch, Davide Carnevali, Pavlo Arie… Quatre jours de rencontres, entretiens et lectures en présence de dramaturges syriens, iraniens, russes, croates, libanais, ukrainiens, accompagnés de traducteurs et d’auteurs européens qui laisseront largement la place au débat, à la discussion, aux temps d’échanges avec le public. » Du côté catalan, Mohamad Bitari est invité pour aborder la coécriture de Síndrome de gel avec Clàudia Cedó.

Mohamad Bitari (Damas, 1990) est poète et traducteur né de parents palestiniens réfugiés en Syrie. Il fuit la Syrie en 2013 en raison d’articles qu’il avait écrits et qui critiquaient le régime, accompagné d’autres journalistes, et a trouvé refuge en Catalogne. Depuis il écrit toujours et traduit des oeuvres catalanes en arabe.

Clàudia Cedó (Banyoles, 1983), est une psycohologue, dramaturge et metteuse en scène catalane qui a aussi créé le projet Escenaris Especials afin de refléter la diversité de la société sur scène, afin d’inclure les personnes en risque d’exclusion sociale dans le théâtre.

À quatre mains et nourris des vécus et des savoirs l‘un de l’autre, ils ont écrit Síndrome de gel. Cette œuvre théâtrale aborde le « syndrome de résignation » que vivent les enfants et jeunes réfugiés qui viennent de Syrie. Ce syndrome est une maladie psychique qui apparaît en réponse au trauma causé par la menace d’un retour forcé dans le pays d’origine qui les avait fait souffrir. Síndrome de gel aborde l’hospitalité avec tout ce qu’elle comprend et génère : les changements de langues, la confrontation de points de vue différents de personnes venant de pays différents, le besoin et l’envie d’accompagner l’autre pour échanger et grandir ensemble.

Rencontre avec Vlad Troitskyi, Mohamad Bitari, et Maryna Voznyuk

Samedi 23 juillet – 18h

Eglise
La Chartreuse

58 rue de la République
BP 30
30404 Villeneuve les Avignon Cedex

Plus d’informations ici. Réservations ici.


    Logo Institut Ramon Llull
  • Un consortium composé de:

  • Generalitat de Catalunya Govern Illes Balears Ajuntament de Barcelona

Ce site n’utilise que des cookies de séance à des fins techniques et analytiques. Il ne recueille ni ne cède de données à caractère personnel sans le consentement des utilisateurs. Il utilise également des cookies de tiers à des fins statistiques. Pour plus obtenir plus d’information ou pour les administrer ou vous y opposer, veuillez cliquer sur « + Info ».