Institut Ramon LLull

La rentrée de la danse se fait aux Plateaux de la Briqueterie

Vitry-sur-Seine, 29/09/2018

Le centre de développement chorégraphique de Vitry-sur-Seine invite pour la 26e édition des Plateaux – Visions élargies, les compagnies de Roser Lopez Espinosa et de Quim Bigas Bassart. Le chorégraphe Jordi Galí s’y trouve actuellement en résidence pour préparer sa prochaine création, Babel, laquelle sera présentée en février.




Les Plateaux de la Briqueterie sont devenus lieu indiscutable pour la rencontre des professionnels de la chorégraphie. En plus ces journées sont complètement ouvertes au public. Du 27 au 29 septembre tout le monde est invité à rejoindre un véritable espace pour l’échange avec des artistes précieusement sélectionnés, présentant des pièces singulières et innovantes.

Roser Lopez Espinosa a réalisé ses études à Amsterdam en tant que danseuse et chorégraphe. En Catalogne elle a travaillé aux côtés d’Àngels Margarit / Cia Mudances, Cesc Gelabert, Iago Pericot ou encore le cinéaste Isaki Lacuesta. En 2015 son œuvre Lowland fut un grand succès à Avignon.

Quand le spectacle de danse Hand to hand  fut présenté par la première fois en Hollande (2015), il eut le prix du public à la meilleure chorégraphie de l’année. L’œuvre revient en France, aux Plateaux, pour montrer un duo de danse contemporaine prenant la forme d’un combat de judo. L’intérêt de Lopez Espinosa c’est de jouer avec les semblances entre la danse et les arts martiaux. C’est ainsi que Hand to hand  présente une idée ingénieuse pour  rassembler ces deux arts : le côté le plus intime du judo et une approximation à l’expérience personnelle devant le Lac des Cygnes de Tchaïkovski, le ballet avec une des musiques les plus impressionnantes.

Quim Bigas Bassart travaille dans le domaine de la danse mais aussi de la performance artistique, les sciences de l’information et la pédagogie. Depuis 2007 il prend ses chorégraphies comme un point de rencontre  avec le public, il intègre la pratique des relations sociales.  Les spectateurs peuvent s’impliquer avec la pièce et faire partie du mouvement.

L’idée principale de Molar c’est de montrer des images liées à des états de bonheur (la publicité de Coca-Cola, l’euphorie d’un but dans le foot…) et de développer à partir d’ici une réflexion sur le corps qui bouge pour montrer des sensations de bonheur. Nous nous rendons compte que les émotions collectives représentent une source de mouvement pour la société d’aujourd’hui et que le bonheur détermine des normes de comportement.

Jordi Galí s’est formé en Danse Contemporaine à l’Institut del Teatre de Barcelone. En 1998, il reçoit le Prix du Meilleur Danseur du Certamen Coreográfico de Madrid et en 2005 le prix Honorifique du Meilleur Acteur au Kontact International Theatre Festival de Torun (Pologne).

L’artiste se trouve actuellement en résidence à la Briqueterie. Il est accueilli pour préparer sa prochaine création, Babel, et pour participer au projet Migrant Bodies-Moving Borders. Il participe depuis quatre ans de toutes les aventures choréo-architecturales de la Briqueterie. L'artiste mêle architecture, danse et communauté et tous ses projets impliquent une nécessité de cohésion humaine.  Le dialogue entre geste et objet est au cœur de ses dernières créations.

 

La Briqueterie

17 rue Robert Degert

Vitry-sur-Seine

Infos et réservation : 01 46 86 17 61 reservation@alabriqueterie.com

 

26 septembre à 19h30

Hand to hand  de Roser Lopez Espinosa

Tarif unique 6 euros

 

29 septembre à 17h30

Molar de Quim Bigas Bassart

Tarif journée 15 euros

 

    Logo Institut Ramon Llull
  • Un consortium composé de:

  • Generalitat de Catalunya Govern Illes Balears Ajuntament de Barcelona

Ce site n’utilise que des cookies de séance à des fins techniques et analytiques. Il ne recueille ni ne cède de données à caractère personnel sans le consentement des utilisateurs. Il utilise également des cookies de tiers à des fins statistiques. Pour plus obtenir plus d’information ou pour les administrer ou vous y opposer, veuillez cliquer sur « + Info ».