Paris

Institut Ramon Llull
Music //  TUNIS,  24/07/2017
Maria del Mar Bonet performs in Tunis to commemorate her 50 years of music
Music //  Holland,  20/07/2017
The Barcelona Municipal Band, on tour in Holland
Language //  Tarragona,  18/07/2017
Tarragona is hosting the International Seminar for Teachers of Catalan, organized by the IRL, for the second year
Foreign Offices
Paris,  20/05/2014

« Joan Vilacasas à Paris: de la bohème à Yves Klein », exposition et table ronde sur le peintre et écrivain catalan au CEC-Sorbonne

Le Centre d’Études Catalanes de l’Université Paris-Sorbonne consacre son exposition de printemps aux différentes facettes de l’œuvre de l’un des grands noms de la peinture abstraite  fleurissante en Catalogne vers la moitié du XXe siècle. Le centre universitaire continue ainsi, après l’exposition consacrée récemment à Xavier Valls, son travail de divulgation de l’œuvre des plasticiens catalans enracinés à Paris. Par ailleurs, le CEC est partenaire de  la Fondation Vila Casas de Barcelone, qui fait venir tous les ans à Paris l’une des expositions des cinq centres d’art dont elle dispose notamment à Barcelone. Son espace Volart 2 a déjà accueilli en février dernier une exposition rétrospective sur Joan Vilacasas.


Gravure bleue (1961), Jan Watteus Art Collection

Joan Vilacasas

Joan Vilacasas (Sabadell 1920 - Barcelone 2007) est un des premiers et meilleurs représentants de l’Art Autre ou art informel en Catalogne.  Après une formation académique, il a évolué vers un art naïf lyrique aux accents fauves pour arriver, vers 1955, d’une façon organique et cohérente, à l’abstraction. Les années vécues à Paris entre 1949 et 1960, avant de s’installer définitivement à Barcelone, ont été essentielles dans son évolution.

L’exposition permet de découvrir le parcours parisien de Vilacasas, en donnant à voir son attirance pour la vie de bohème puis son passage à l’abstraction, qu’il a décliné de façon originale avec ce qu’il a appelé les planimetries, où se rejoignent son goût pour la matière et une vision plus graphique et intellectuelle inspirée de celle du cartographe.

Parallèlement à sa carrière artistique, Vilacasas a poursuivi avec un certain succès une carrière d’écrivain. Ses romans, dont la singularité est de mêler trame de type policière et portrait du monde de l’art, font l’objet de rééditions depuis quelques années.

 

L’exposition

Quand il arrive à Paris en 1949, Joan Vilacasas (1920-2007) laisse derrière lui le petit milieu artistique, étriqué, de sa ville natale, Sabadell, et d’emblée, la liberté respirée dans la capitale française l’éblouit. Il découvre la vie de bohème et l'inquiétude existentialiste qu’il partage avec enthousiasme, et aussi avec une certaine distance critique. Dans les premiers temps, il peint surtout les rues et les parcs parisiens où les amoureux s'embrassent avec une désinvolture inimaginable dans l'Espagne de la répression franquiste. Vers 1956, il entre de plain-pied dans l’abstraction pure, au terme d’une évolution ni précipitée ni opportuniste qui découle au contraire d'une métamorphose créatrice progressive très réfléchie, difficile même, au cours de laquelle l'artiste a remis en cause ses propres fondements esthétiques. Il a d’abord franchi le pas entre la figuration traditionnelle et un langage inspiré par le fauvisme et une ingénuité lyrique, avant d’atteindre une abstraction informelle pour laquelle il trouve une formulation véritablement originale. C'est à Paris en effet que Vilacasas élabore ce qu'il nomme les Planimétries, une fusion de l'abstraction matiériste avec le linéarisme et la conception aérienne de la cartographie.

 

Peintre, graveur, écrivain et céramiste, Vilacasas a vécu Paris. Pleinement, intensément. Il y a accueilli de nombreux artistes catalans, comme le poète Joan Brossa  avec qui il s’est lié d'amitié ; il s’y est marié et y a eu une fille ; il l’a décrit dans des articles et des romans enrichis d'expériences intenses et révélatrices. Le roman Doble blanc retrace ce voyage initiatique, cette étape de sa vie où il est passé d'un romantisme ironique à une exigence de radicalité marquée par sa rencontre et sa relation avec Yves Klein. Vilacasas a vécu dans le lieu et à une époque absolument déterminants  pour la modernité de l'après-guerre à laquelle il a pris part avec une sincérité et une créativité  qui a fécondé toute une carrière artistique, dont l'excellence est encore à découvrir.

 

Alex Mitrani, comissaire de l'exposition

 

Table ronde

 

"Vilacasas: escriptor figuratiu, pintor abstracte"

Avec Enric Casassses (poète), Joan Josep Camacho Grau (poète), Alex Mitrani (Historien de l'art), et Mònica Güell (Université Paris-Sorbonne), modératrice.

 

De récentes rééditions ont permis de redécouvrir Vilacasas écrivain. Dans un style moderne, net et précis, il raconte le monde de l’art dans des romans qui adoptent souvent  le genre policier, à la manière de Simenon, ce qui le rend attrayant et singulier. Doble Blanc (1959) est le roman qui  retrace son propre passage à l’art abstrait et le choc de sa rencontre avec la figure d’Yves Klein.

 

Enric Casasses (Barcelone, 1951) est une des voix majeures de la poésie catalane dans son expression d’avantgarde aux accents dada et underground, qui explore également  la richesse de la langue traditionnelle. En 2012, il a reçu le Prix National de la Littérature Catalane.

 

Joan Josep Camacho Grau (Sant Vicenç dels Horts, 1975) est l’un des jeunes représentants de la poésie catalane dans un certain esprit punk. Fasciné par les personnages du roman Doble blanc de Joan Vilcasas, il a publié en 2006 Llibret de Joan Comes (Emboscall, 2006).

 

Docteur en Histoire de l’art de l’Université de Barcelone, Àlex Mitrani est professeur au Centre Universitaire d’Art et Design EINA et à l’Université Pompeu Fabra de Barcelone. Il est spécialiste dans l’art catalan de l’après-guerre civile et prépare une rétrospective de l’œuvre de Joan Vilacasas au Musée d’Art de Sabadell, en septembre 2014.

 

Centre d’Études Catalanes – Paris Sorbonne

9, rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie

75004 Paris

01 42 77 65 59 / Secretariat.Etudes-Catalanes@paris-sorbonne.fr

 

Table ronde en français et catalan le 20 mai à 17 h. Entrée dans la limite des places disponibles.

Inauguration de l’exposition. Entrée sur invitation uniquement.

 

 

Plus d’info sur Joan Vilacasas :

Suivre l’actualité concernant Vilacasas sur Facebook : Joan-Vilacasas

 

http://www.vilacasas.org/fran/index.html

http://www.bonart.cat/actual/julio-vaquero-i-joan-vilacasas-a-lespai-volart-de-la-fundacio-vila-casas/

http://elpais.com/diario/2007/01/19/agenda/1169161204_850215.html

http://www.culture.paris-sorbonne.fr/evenements/joan-vilacasas-a-paris-de-la-boheme-a-yves-klein/

« Vilacasas est un esprit qui déborde toutes les frontières ; son imagination, créative et fertile, est voyageuse d’espaces sidéraux. Il semble être toujours sur orbite. »

Joan Cuscó i Aymamí, Quadern, n°56, 1987

Oficina París
50, rue Saint-Ferdinand
75017 Paris
Tél.: 01 42 66 02 45
Fax: 01 47 42 07 63