Institut Ramon LLull

CA
EN
ES

Menú

Rechercher

Des compagnies catalanes aux gestes forts pour la nouvelle édition du Festival Mimos

Périgueux,  28/07/2019

Crée en 1983, le Festival international des Arts du Mime et du Geste à Périgueux est l’un des plus grands festivals en Europe et le seul du genre en France. Le festival propose durant toute une semaine la découverte des artistes et des compagnies dans les rues, les jardins publics et les salles de spectacles de la ville. Les compagnies catalanes Delrevés et Insectotròpics présenteront respectivement de la danse verticale sur mur et un travail transdisciplinaire et expérimental sur l’image et le son à fort message politique. La Catalane Marta Torrents y présentera son spectacle Brut. La compagnie valencienne Maduixa débarquera aussi dans les rues de Périgueux avec sa revendication féministe sur échasses.




Delrevés 

Fondée en 2007, à Barcelone par Saioa Fernández et Eduardo Torres, la compagnie Delrevés (à l’envers) s’est bâti une solide trajectoire internationale en offrant une nouvelle vision de la danse verticale. Pour son nouveau spectacle Uno ils partent de la thématique de « l’équilibre », se référant au travail de Leonardo da Vinci autour de l’équilibre universel et ses recherches sur le poids.

Uno parle de l’importance de l’appartenance, de stabiliser le déséquilibre, de vouloir tout contrôler, de la peur, de la solitude. Trois personnes. Un mur. Des conversations à travers le mouvement, l’irrésistible légèreté de l’être...

Mardi 23 julliet à 13h et à 18h

Esplanade Robert Badinter


 

Insectotròpics

La compagnie naît en 2011 à Barcelone avec une volonté d’expérimentation et d’interaction entre plusieurs disciplines artistiques. Elle est formée par les peintres Xanu et IEX, le musicien Tullis Rennie, les vidéo-expérimentateurs Vicenç Viaplana et Laia Ribas et la productrice Maria Thorson. Leur démarche artistique, entre performance gestuelle, arts visuels, création numérique et musique, s’adresse à tous les publics de l’enfant à l’adulte. Dans The legend of burning man, quatre toiles tendues forment un cube-écran au centre d’une scène à 360°. Sur elles, sont projetées des images du président Obama racontant le destin de Mohamed Bouazizi. C’est le jeune vendeur de fruits et légumes tunisien qui s’est immolé par le feu en décembre 2010 devant le siège du gouvernorat de Sidi Bouzid. Son acte désespéré a déclenché le mouvement des « Printemps arabes ». Sa transformation en torche humaine donne le départ d’un spectacle choc, subversif et captivant.

Mercredi 24 et jeudi 25 julliet à 22h30

Jardin du Musée Vesunna


 

Marta Torrents

Comédienne et voltigeuse,  Marta Torrents vit à Toulouse. À la recherche d’une approche physique et corporelle, c’est du côté du théâtre gestuel qu’elle se fraye d’abord un chemin à L’Institut del Teatre, avant d’aller se former au cirque à l’école Rogelio Rivel de Barcelone où elle travaille les portés acrobatiques. Cherchant à dépasser l’aspect technique et performatif pour combiner cirque, danse et théâtre, elle vient renforcer sa formation au Lido, Centre des arts du cirque de Toulouse. En compagnie de Pau Portabella, elle fonde le duo Fet a Mà et collabore avec la Cie d’Elles et la Cridacompany ; puis, elle crée sa propre compagnie. Avec Brut, elle quitte le plateau pour signer sa première mise en scène. Avec Brut, elle revendique une approche intuitive de la création spontanée et reliée avec ce que nous sommes, dans l’absolu et au moment présent. Le spectacle, débarrassé de tout artifice où le corps se livre dans son émotion primitive, accorde ainsi autant d’importance à la technique qu’à la dramaturgie. Chercher la vérité plutôt que la virtuosité, un art à l’état brut, rugueux mais aussi plein de sensibilité...

Vendredi 26 julliet à 18h

Le Palace


 

Maduixa

Dirigée par Joan Santacreu, la compagnie Maduixa originaire de València commence sa trajectoire en amateur en créant des spectacles de rue ou donnés en salle (2004). En 2008, suite à son spectacle Maniàtics (créé en 2006), la compagnie passe à l’étape professionnelle. La volonté de grandir et de travailler de nouvelles disciplines consolide les bases de ce qui va devenir ses principales valeurs : conjuguer le théâtre, la danse, les arts plastiques et les nouvelles technologies. 

Dans Mulïer, cinq femmes juchées sur des échasses s’avancent ; commence alors un surprenant et captivant ballet... Hommage à toutes les femmes qui ont combattu l’oppression pendant des siècles et revendiquent encore le droit de danser et de courir librement dans les rues et sur les places, Mulïer est un étonnant spectacle sur échasses, interprété uniquement par des femmes. Mulïer explore les limites physiques entre danse et équilibre, mouvement et poésie, force et émotions. Les femmes sont ici le point de départ de la démarche artistique. Le spectacle naît de la nécessité d’explorer l’identité féminine à travers le jeu corporel ; en mettant l’accent sur l’image, la poétique visuelle et la narration pour réussir à émouvoir le spectateur.

Jeudi 27 à 19h au Gour de l’Arche, Plaine des sports

Vendredi 28 juillet à 23h30 à la Place de la Clautre

 

Billetterie en ligne ici

Informations pratiques ici


A consortium of:

Generalitat de CatalunyaGovern Illes BalearsAjuntament de Barcelona