Institut Ramon LLull

CA
EN
ES

Menú

Rechercher

Naomi Kawase et Isaki Lacuesta au Centre Pompidou : rétrospectives des films et exposition

Paris,  23/11/2018

En 2011 le Centre de Culture Contemporaine de Barcelone présentait une exposition singulière sous le commissariat de Jordi Balló montrant la correspondance filmique entre six couples de cinéastes du monde entier qui dialoguaient à distance sur ce qui anime leurs projets.  Après avoir programmé autour de ces échanges des rétrospectives et expositions de Victor Erice et Abbas Kiarostami en 2007, de José Luís Gerín et Jonas Mekas en 2012, d’Albert Serra et Lisandro Alonso en 2013 et de Jaime Rosales et Wang Bing en 2014, le Centre Pompidou revisite de nouveau et enrichit le projet avec un programme et une exposition autour de la correspondance entre Naomi Kawase et Isaki Lacuesta, à partir du 23 novembre et jusqu’au 7 janvier.

Dans le cadre du Festival d’Automne et de Japonismes 2018.

Avec, pour Isaki Lacuesta, la collaboration de l’Institut Ramon Llull, le centre d’art contemporain Bòlit de Girona,  la Generalitat de Catalunya et le CCCB, et, pour Naomi Kawase, la collaboration de la Fondation du Japon, la Maison de la Culture du Japon, Beyond 2020, la Préfecture de Nara, Kumie Inc. et le CCCB.




« Naomi Kawase – Isaki Lacuesta. Cinéastes en correspondance » est une grande manifestation autour de ces deux réalisateurs, japonais et catalan, qui propose les rétrospectives des films de chaque auteur, mais également des installations conçues par les artistes pour cette occasion, exposées dès le 23 novembre en accès libre au forum -1 du Centre Pompidou.

Pendant 1 mois et demi, ce seront 68 projections de 76 films, dont de très nombreux inédits en France, parmi lesquels deux autoportraits filmés, produits pour l’occasion par le Centre Pompidou, avec lesquels les cinéastes répondent chacun à la question “Où en êtes-vous ?”. Mais également des masterclasses les 24 novembre et 1er décembre, et une soirée consacrée aux collaborations artistiques entre Isaki Lacuesta et Miquel Barceló, le 30 novembre.

Naomi Kawase a commencé à filmer à la fin des années 1980, cherchant, au moyen d’un cinéma à la première personne, à reconstituer son histoire familiale béante et à restituer son rapport organique au monde. Isaki Lacuesta a débuté à l’aube des années 2000 avec des films qui font surgir la fiction et l’intime de l’archive, de témoignages historiques, d’images scientifiques et documentaires. Elle n’a cessé de filmer les liens sensuels et spirituels qui unissent l’homme à la nature, partant de son expérience pour y envelopper l’univers, du home movie au mélodrame – parmi lesquels les vibrants Escargot (1994), Suzaku (1997), Shara (2003), Still the Water (2014). Il a toujours abordé le cinéma comme un moyen d’expérimentations infinies, cherchant la symbiose, chaque fois unique, d’un projet avec une forme – dont les portraits gigognes de deux frères gitans à douze ans d’intervalle, La leyenda del tiempo (2006) et Entre dos aguas (2018), prix Concha de Oro du festival de San Sebastian 2018.

Les rétrospectives parallèles de leurs films et l’exposition d’installations qu’ils ont créées chacun pour l’occasion déploient leurs œuvres respectives, retraçant leur singularité tout en les rapprochant autour de la correspondance filmée qu’ils ont échangée.

 

Événements d’ouverture

Vendredi 23 novembre, 18h30

Vernissage de l’exposition d’installations des cinéastes et de leur correspondance. F -1.

Performance calligraphique de Naomi Kawase à 19h.

Accès libre.

Vendredi 23 novembre, 20h

Ouverture de la rétrospective Naomi Kawase, C1.

Avant-premières de « Où en êtes-vous, Naomi Kawase ? » et « Voyage à Yoshino ».

Séance semi-publique en présence de la cinéaste.

 

Lundi 26 novembre, 19h

Visite de l’installation d’Isaki Lacuesta en sa présence.

Accès libre.

Lundi 26 novembre, 20h

Ouverture de la rétrospective Isaki Lacuesta, C2.

Avant-première de Entre dos aguas

Séance semi-publique en présence du cinéaste.

 

Exposition

In Between Days

Correspondance entre Isaki Lacuesta et Naomi Kawase en 7 lettres filmées

Les Images échos. Une nouvelle installation d’Isaki Lacuesta, introduite par Les Films doubles

Spring – Summer – Fall – Winter et Screens of Memories. Pour la première fois, Naomi Kawase crée deux installations.

La présentation de l’exposition, ici.

 

Rétrospectives

Le programme complet de la rétrospective Isaki Lacuesta, ici.

Le programme complet de la rétrospective Naomi Kawase, ici.

A consortium of:

Generalitat de CatalunyaGovern Illes BalearsAjuntament de Barcelona