Rechercher

Le compositeur Hèctor Parra présente «Inscape» à la Philharmonie de Paris

Paris,  14/06/2018

Après avoir exploré dans ses compositions les liens fructifères entre peinture et musique, physique et harmonie, Parra s’intéresse avec Inscape aux « mirages visuels » provoqués par les forces gravitationnelles qui « plient » l’univers.




Hèctor Parra (Barcelone 1976) réside à Paris depuis 2002. Il réalise ses études au Conservatoire Supérieur de Musique de Barcelone et ensuite au Cursus de Composition et d’Informatique Musicale de l’Ircam. Il se forme aussi à Royaumont, au Centre Acanthes, à Takefu au Japon et à la Haute École de Musique de Genève. Actuellement il est professeur de composition à l’Ircam-Centre Pompidou.

Il collabore dans des nombreux projets scéniques multidisciplinaires à côté des metteurs en scène tels que Calixto Bieito, Georges Lavaudant ou Vera Nemirova, et des artistes plasticiens comme Matthew Ritchie et Jaume Plensa.

Il compose cinq opéras et reçoit de nombreuses commandes émanant d’institutions comme les Ministères de la Culture de la France et de l’Espagne, l’Ircam, l’Ensemble intercontemporain, l’Académie des arts de Berlin, le Théâtre des Bouffes du Nord, la Biennale d’Opéra de Munich, la WDR, la Philharmonie de Cologne ou le Klangforum Wien.

On retrouve ses pièces au programme des festivals internationaux, et ses œuvres ont été jouées par de nombreux orchestres. Après une période de pratique active des arts plastiques et de fascination pour la peinture, et notamment pour l’œuvre de El Greco et de Cézanne, il cherche à conduire sa musique aux textures picturales.

Pendant ces dernières années, il a développé une large culture scientifique liée à la composition. L’une des sciences qui le fascine et l’inspire le plus est l’astrophysique. Dans Inscape, Parra prends comme moteur d’une métaphore créatrice les théories physiques de l’astrophysicien Jean-Pierre Luminet, pour transposer dans la musique les forces fantastiques de la nature, en utilisant l’électronique en temps réel comme « lentille déformante ».

Programme :

Iannis Xenakis : Anaktoria, pour huit musiciens

Hèctor Parra : Inscape (2017-18). Avec : Ensemble Intercontemporain, Orchestre National de Lille, Alexandre Bloch, Thomas Goepfer, live electronics IRCAM

Béla Bartók : Concerto pour orchestre

 

Avant le concert, la Philharmonie propose une rencontre avec le compositeur et l’astrophysicien Jean-Pierre Luminet à 19h.

Philharmonie de Paris

Jeudi 14 juin 2018

20h30

18 €

Coproduction Ircam - Centre Pompidou, Orchestre National de Lille, Ensemble intercontemporain, Philharmonie de Paris 

Dans le cadre de Manifeste-2018, Festival de l'Ircam

Sponsors of IRL projects

The Institut Ramon Llull

is a consortium that comprises the Generalitat de Catalunya (Government of Catalonia), Balearic Islands Government and the Barcelona City Council, and its mission is the promotion of Catalan language and culture abroad.

Generalitat de CatalunyaGovern Illes BalearsAjuntament de Barcelona

Social networks